taxe fonciere

5 ans d’exonération de taxe foncière : découvrez comment y parvenir !

Vous souhaitez réduire vos impôts et alléger votre budget ? Découvrez comment obtenir jusqu’à 5 ans d’exonération de la taxe foncière grâce à des astuces méconnues !

Avant de vous dévoiler ces astuces, il est important de comprendre comment fonctionne la taxe foncière. Cet impôt annuel est dû par les propriétaires ou usufruitiers de biens immobiliers et a connu une hausse notable de 7,1 % en 2023. Elle est calculée en multipliant la valeur locative cadastrale du bien par les taux d’imposition fixés par l’État et les communes.

Exonération de 2 ans pour construction, reconstruction ou ajout de construction

Si vous construisez, reconstruisez ou ajoutez une construction à votre bien immobilier, sachez que vous pouvez bénéficier d’une exonération de la taxe foncière pendant 2 ans. Pour cela, il est nécessaire de déposer une déclaration auprès de votre centre des finances publiques dans les 90 jours suivant la fin des travaux.

Cette mesure peut vous permettre d’économiser une somme conséquente, surtout si vous avez entrepris un chantier important. Pensez-y lors de votre prochain projet immobilier !

Suspension de la taxe foncière pendant 3 ans pour les travaux de rénovation énergétique

Dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement encourage les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Ainsi, si vous entrez dans ce cadre et respectez certaines conditions, vous pourrez obtenir une suspension de votre taxe foncière pendant 3 ans.

Pour en bénéficier, vous devrez notamment réaliser des travaux améliorant significativement la performance énergétique de votre logement, comme l’isolation thermique, le changement de chaudière ou encore l’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables. Renseignez-vous auprès de votre centre des finances publiques pour connaître les conditions précises et les démarches à effectuer.

Exonération de 5 ans pour les logements éco-performants

Enfin, pour encourager la construction de logements respectueux de l’environnement et économes en énergie, le gouvernement a instauré une exonération de la taxe foncière pendant au moins 5 ans pour les logements construits après le 1er janvier 2009 et présentant des performances énergétiques supérieures aux normes en vigueur.

Pour profiter de cette mesure, il vous faudra effectuer une demande écrite auprès de votre centre des finances publiques, accompagnée des justificatifs prouvant la conformité de votre logement aux critères énergétiques exigés.

Comme nous le disions précédemment, il existe plusieurs moyens d’obtenir une exonération de la taxe foncière, que ce soit pour une durée de 2, 3 ou même 5 ans. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes compétents et à vous informer sur les différentes aides et dispositifs mis en place pour favoriser l’amélioration de la performance énergétique des logements.

L’exonération de taxe foncière : un levier pour un habitat plus responsable

Pour conclure, ces différentes exonérations de taxe foncière représentent des opportunités intéressantes pour les propriétaires souhaitant investir dans des projets immobiliers éco-responsables. En plus d’alléger vos impôts, vous contribuez à la transition énergétique et au bien-être de notre planète. Alors, pourquoi ne pas saisir ces occasions pour concilier économies et engagement écologique ?

Photo of author

A propos de l'auteur

Bonjour, je m'appelle Elsa et j'ai 30 ans. Passionnée par le bricolage et la décoration, je me spécialise dans le home-staging, donnant style, confort et personnalité aux espaces. Alliant créativité et pragmatisme, je transforme chaque espace en un équilibre harmonieux entre fonctionnalité et esthétique.