construire terrasse bois

Construire une terrasse en bois : Les étapes clés pour un projet réussi !

Vous avez toujours rêvé d’avoir une terrasse en bois chez vous pour profiter des beaux jours en famille ou entre amis ? C’est un excellent choix, car cette option apporte du charme et de la convivialité à votre extérieur. Dans cet article, nous vous dévoilons les étapes clés pour construire votre terrasse en bois sans mauvaise surprise.

1. La préparation du projet

Définir vos besoins et attentes

Avant de commencer la construction de votre terrasse en bois, il est essentiel de bien définir vos attentes et vos besoins. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  • Quelle surface souhaitez-vous pour votre terrasse ?
  • Quel type de bois voulez-vous utiliser (bois exotique, composite, etc.) ?
  • Quels sont les contraintes techniques et financières auxquelles vous devez faire face ?

Vérifier la réglementation

N’oubliez pas non plus de consulter la réglementation en vigueur dans votre commune. En effet, la construction d’une terrasse peut être soumise à une déclaration préalable ou à un permis de construire selon la taille de l’ouvrage et la zone géographique.

2. Le choix des matériaux et des équipements

Une fois que vous avez défini les grandes lignes de votre projet, il est temps de passer au choix des matériaux et des équipements nécessaires à la réalisation de votre terrasse en bois.

Lire aussi :  Porte de garage et normes de sécurité : Attention, voici ce que vous devez absolument savoir !

Le type de bois

Choisir le bon type de bois pour votre terrasse est essentiel pour garantir sa durabilité et son esthétisme :

  • Le bois exotique : il offre une grande résistance aux intempéries et aux insectes, avec un aspect très esthétique. Parmi les essences les plus prisées : l’ipé, le cumaru ou le teck.
  • Le bois composite : fabriqué à partir de fibres de bois et de résine plastique, il présente plusieurs avantages tels qu’une bonne résistance aux UV, une facilité d’entretien et une grande variété de coloris.
  • Le bois autoclavé : c’est un bois traité en profondeur pour être résistant aux champignons et aux insectes, ce qui en fait un matériau économique et durable. Les essences couramment utilisées sont le pin sylvestre, le douglas ou encore le mélèze.

Les accessoires et éléments essentiels

Pensez également aux divers éléments qui viendront compléter et optimiser votre terrasse en bois :

  • Des lambourdes et plots pour la fixation des lames et la mise à niveau du sol
  • Un système de fixation invisible (clips) pour un rendu esthétique
  • Des éclairages LED ou solaires pour mettre en valeur votre terrasse de nuit
  • Un garde-corps pour assurer la sécurité des occupants
Lire aussi :  Découvrez les avantages insoupçonnés d'un installateur agréé pour votre pompe à chaleur en 2023 !

3. La mise en œuvre de la construction

Lorsque toutes les décisions concernant le projet ont été prises, il est temps de passer à l’action et de construire votre terrasse en bois. Voici les principales étapes à suivre :

Préparer le terrain

Pour garantir la stabilité et la durabilité de votre terrasse, il faut préparer correctement le terrain sur lequel elle sera installée :

  1. Délimitez la zone de la future terrasse avec des piquets et un cordeau
  2. Décaissez le sol sur une profondeur d’environ 20 cm
  3. Installez un film géotextile pour éviter la repousse des mauvaises herbes
  4. Appliquez une couche de gravier puis de sable pour une bonne stabilisation du sol

Installer la structure

La pose des lambourdes constitue l’ossature de votre terrasse :

  1. Disposez les plots réglables en fonction de la dimension des lambourdes
  2. Vérifiez que les lambourdes sont bien de niveau et fixez-les aux plots
  3. Posez les lames de bois sur les lambourdes, en respectant un espacement régulier pour permettre à l’eau de s’écouler

Quelques conseils supplémentaires :

  • Veillez à ce que les lambourdes et les plots soient bien alignés pour assurer une pose stable et esthétique des lames de bois.
  • N’hésitez pas à vous munir d’outils spécifiques pour faciliter la découpe et la mise en place des lames (scie circulaire, équerre…).
  • Mettez en place un protège-toiture entre les lambourdes et les plots pour éviter toute infiltration d’eau, qui pourrait détériorer votre terrasse en bois avec le temps.
Lire aussi :  Isolation thermique : découvrez comment elle révolutionne la rénovation énergétique !

4. Assurer l’entretien et la durabilité de votre terrasse en bois

Pour profiter pleinement de votre terrasse en bois au fil des années, il est indispensable de prendre soin d’elle et de la maintenir :

  • Nettoyez régulièrement votre terrasse à l’aide d’une brosse et d’un peu d’eau savonneuse, en veillant à ne pas utiliser de produits abrasifs ou trop agressifs pour le bois.
  • Protégez le bois à l’aide d’un saturateur, qui nourrit et réhydrate les fibres du bois pour préserver sa couleur et sa résistance aux intempéries.
  • Traitez le bois contre les insectes et les champignons si nécessaire, pour garantir sa longévité.

Ainsi, en suivant toutes ces étapes clés, vous pourrez construire une terrasse en bois à la hauteur de vos attentes et profiter d’un espace convivial en extérieur !

Photo of author

A propos de l'auteur

Bonjour, je m'appelle Paul et j'ai 42 ans. Je suis passionné par la transformation des concepts en réalité. Ma passion pour le bricolage m'a amené à utiliser ma créativité pour trouver de nouvelles solutions et repousser les limites du possible. Dites-moi votre idée et je la réaliserai!