Impôts 2024 : anticiper et comprendre les changements fiscaux pour les propriétaires

Impôts 2024 : anticiper et comprendre les changements fiscaux pour les propriétaires

Avec les réformes fiscales prévues pour 2024, un vent de changement ?

On pourrait croire qu’un léger vent de changement souffle sur le monde de la fiscalité. Détrompez-vous, cette année s’annonce plutôt glaciale et inquiétante. Vous avez sans doute, comme moi, entendu parler de l’indexation du barème de l’impôt sur le revenu sur l’inflation ou encore des conséquences négatives pour nos porte-monnaie avec l’augmentation prévue de la taxe foncière. Permettez-moi donc de démêler le vrai du faux et de vous fournir une vue d’ensemble, pour que vous soyez bien préparés à affronter ces ajustements sans mauvaises surprises.

Un calendrier fiscal en pleine mutation, mais pas de tout repos

Il est certain que les réformes fiscales auront un impact direct sur notre trésorerie. Pour commencer, le barème de l’impôt sur le revenu va effectivement s’ajuster à l’inflation de l’année passée avec une hausse des seuils de 4,8 %. Pour la majorité d’entre nous, cela représente une bonne nouvelle ! On pourrait s’attendre à payer un peu moins, étant donné que les salaires n’ont pas augmenté autant que l’inflation. Toutefois, pour ceux qui perçoivent des revenus confortables, la pilule sera plus difficile à avaler, car ils risquent de franchir les seuils de la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus, inchangée depuis une décennie.

Lire aussi :  Passoire thermique : interdiction de location et menace de taxe, êtes-vous concerné ?

La taxe foncière, une lente et insidieuse montée en puissance

En ce qui concerne la taxe foncière, l’inflation s’invite une fois de plus et fait grimper les valeurs locatives cadastrales. C’est un coup dur pour les propriétaires car cela implique une augmentation minimale de 3,9 % de la facture en 2024. Je parle en connaissance de cause, ma petite maison de campagne, refuge de mes week-ends en famille, risque aussi de subir une hausse de sa taxe d’habitation sur les résidences secondaires.

Électricité et la délicate question des taxes

Abordons maintenant l’électricité, car cela nous concerne également de manière indirecte en tant que propriétaires. Le gouvernement semble disposé à augmenter la TICFE après l’avoir considérablement réduite en 2022. Si votre maison est entièrement électrique, comme la mienne, il s’agit d’un paramètre à prendre en compte dans votre budget prévisionnel.

La niche fiscale « Airbnb », toujours sauve ?

Enfin, un mot sur la fameuse niche fiscale Airbnb, qui offre un abattement de 71 % sur les revenus locatifs inférieurs à 188 700 euros. Malgré une tentative d’amendement sénatorial égarée, le gouvernement a rapidement précisé que cet avantage serait maintenu pour les revenus de 2023. Cependant, nul ne sait ce qu’il en sera par la suite.

L’IFI et le pacte Dutreil, où en sommes-nous ?

L’IFI, de son côté, subit un ajustement pour corriger une anomalie dans la déduction des dettes, tandis que le pacte Dutreil se recentre en excluant les activités de location. Voilà le genre de nouvelles qui me fait froncer les sourcils, car elles ont des conséquences sur la transmission de patrimoine.

Lire aussi :  Pompe à chaleur en 2023 : Découvrez les aides financières disponibles !

Un vent de changement souffle-t-il réellement ?

Pour conclure, on pourrait penser qu’un vent de changement souffle sur la fiscalité en 2024, mais il est davantage porteur de turbulences que de douceur printanière. Les propriétaires, dont je fais partie, devront s’adapter et anticiper ces modifications pour éviter les mauvaises surprises. Comme vous, j’aime savoir où je mets les pieds, surtout en matière de finances. Restons donc vigilants et prêts à naviguer dans ces eaux fiscales agitées.

Pour faire le point : le barème de l’IR s’ajuste à l’inflation, ce qui pourrait légèrement soulager certains contribuables ; la taxe foncière augmente d’au moins 3,9 % ; la TICFE pourrait remonter ; et la niche fiscale pour les locations meublées touristiques demeure pour l’instant intacte. N’oublions pas les ajustements de l’IFI et les restrictions sur le pacte Dutreil. Une chose est sûre, 2024 sera une année cruciale pour nos finances personnelles en tant que propriétaires. Ayons donc l’œil vif et le calculateur à portée de main !

Photo of author

A propos de l'auteur

Bonjour, je suis Emma, passionnée de décoration et de jardinage. Mon objectif est de créer des espaces harmonieux qui célèbrent la nature. Chaque projet est une histoire unique, inspirée par les fleurs, les feuilles et la beauté naturelle. Mon but est de transformer chaque espace en un havre de beauté et de tranquillité.