fissures maison 1

Sécheresse : découvrez les 5 départements où les fissures menacent vos maisons !

Sécheresse : les 5 départements où votre maison risque de se fissurer

La sécheresse ne concerne pas seulement la pénurie d’eau sur une grande partie du territoire français, elle fragilise également les sols et peut provoquer des fissures dans les maisons, voire même leur effondrement. Le Parisien, en collaboration avec la start-up namR, a récemment établi le classement des départements les plus exposés à ce risque. Votre département est-il parmi les plus menacés de l’Hexagone ? Comment reconnaître les fissures liées à la sécheresse et comment protéger au mieux sa maison ?

En France, selon 60 Millions de consommateurs, près de la moitié des maisons présenteraient un risque important de fissures liées à la sécheresse en 2023. Ce phénomène résulte du « retrait gonflement des argiles » (RGA) : lorsque la sécheresse fait rage, le sol argileux, dilaté par les pluies, se craquèle, et les murs dont les fondations sont plus fragiles se fissurent. Pour certains particuliers, la situation a même viré au cauchemar, et leur maison n’est carrément plus habitable : elle menace de s’effondrer.

Il est essentiel de savoir si une fissure est due à la sécheresse ou non. En 2022, 721 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour des mouvements de terrain liés à la sécheresse. Ce chiffre a grimpé à 3312 en 2023. Pour reconnaître une fissure induite par RGA, il est conseillé de faire appel à des experts en mesure de réaliser un bilan fiable. Toutefois, quelques détails peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Les fissures sont « en escalier », souvent verticales
  • Elles apparaissent près des ouvertures (fenêtre, porte…)
  • Les revêtements (sol, mur) se décollent
  • Les portes et les fenêtres ne se ferment plus
  • Le nivellement du sol est bancal, les murs ne sont plus droits…

Pour prévenir l’apparition de fissures sur vos murs, il faut penser à renforcer la structure de votre maison. Par exemple, vous pouvez bâtir un mur de soutènement ou faire réaliser une reprise en sous-œuvre par micropieux. Certains de ces travaux peuvent être financés ou indemnisés par votre assurance. Toutefois, renseignez-vous bien au préalable et faites réaliser des devis et des expertises : les litiges sont extrêmement courants dans le domaine.

Publiée le 30 juin 2023, une étude du Parisien et de namR a croisé les données du Bureau de recherches géologiques et minières (BGRM) et ceux de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) pour déterminer les départements et les villes qui présentent le pourcentage le plus important de maisons « fissurables ». Dans notre diaporama plus haut, découvrez les zones les plus en danger dans l’Hexagone.

  1. Seine-et-Marne (77) : Ce département d’Île-de-France est particulièrement touché par le phénomène de RGA en raison de la présence importante d’argiles sur son territoire. Les communes les plus exposées sont celles situées dans les zones à fort taux d’urbanisation.
  2. Essonne (91) : À l’image de la Seine-et-Marne, l’Essonne est également très concernée par le risque de fissures liées à la sécheresse. Les sols argileux y sont également présents en grande quantité, et les problèmes de fissures sont fréquents.
  3. Yvelines (78) : Ce département voisin des deux précédents est également touché par le phénomène de RGA. Les zones les plus exposées sont principalement celles situées en périphérie des grandes agglomérations.
  4. Val-d’Oise (95) : Le Val-d’Oise est un autre département d’Île-de-France où les sols argileux sont nombreux. Les communes situées dans les zones résidentielles et périurbaines sont les plus exposées au risque de fissures.
  5. Gironde (33) : Enfin, la Gironde, située dans le Sud-Ouest de la France, est également concernée par le risque de fissures liées à la sécheresse. Les sols argileux y sont moins présents que dans les autres départements cités, mais les problèmes de fissures restent fréquents, notamment dans les zones urbanisées et viticoles.

Il est crucial d’être vigilant face aux fissures liées à la sécheresse et de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa maison. Les départements cités ci-dessus sont particulièrement exposés, mais le phénomène peut toucher l’ensemble du territoire français. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour évaluer les risques et mettre en place des solutions adaptées à votre situation.

Sécheresse : pourquoi les maisons se fissurent ?

La sécheresse est un phénomène de plus en plus fréquent et préoccupant en France. Elle ne cause pas seulement une pénurie d’eau, mais fragilise également les sols, ce qui peut entraîner l’apparition de fissures dans les maisons et, dans certains cas, leur écroulement. Selon le magazine 60 Millions de consommateurs, près de la moitié des maisons françaises présenteraient un risque important de fissures liées à la sécheresse d’ici 2023.

Le principal responsable de ces fissures est le phénomène de « retrait-gonflement des argiles » (RGA). Lorsque la sécheresse s’installe, les sols argileux, qui avaient absorbé l’eau des précipitations, se contractent et se craquèlent. Les fondations des maisons, plus fragiles, sont alors soumises à des contraintes importantes, ce qui provoque l’apparition de fissures dans les murs. Pour certaines personnes, la situation devient même cauchemardesque, leur maison étant devenue inhabitable et menaçant de s’effondrer.

Reconnaître les fissures liées à la sécheresse

En 2022, pas moins de 721 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle en raison de mouvements de terrain liés à la sécheresse. Ce chiffre a grimpé à 3 312 en 2023. Pour déterminer si une fissure est due au RGA, il est conseillé de faire appel à des experts capables d’établir un diagnostic fiable. Toutefois, certains signes peuvent vous alerter :

  • Les fissures ont une forme « en escalier » et sont souvent verticales
  • Elles apparaissent près des ouvertures (fenêtres, portes…)
  • Les revêtements (sol, mur) se décollent
  • Les portes et les fenêtres ne se ferment plus correctement
  • Le sol est inégal et les murs ne sont plus droits

Protéger sa maison des fissures liées à la sécheresse

Pour prévenir l’apparition de fissures dans les murs de votre maison, il est important de renforcer sa structure. Vous pouvez par exemple construire un mur de soutènement ou réaliser une reprise en sous-œuvre par micropieux. Certaines de ces interventions peuvent être prises en charge ou indemnisées par votre assurance habitation. Néanmoins, renseignez-vous bien au préalable et faites établir plusieurs devis et expertises, car les litiges sont fréquents dans ce domaine.

Les départements les plus exposés aux fissures

Une étude publiée le 30 juin 2023 par Le Parisien et la start-up namR a croisé les données du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et celles de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) pour identifier les départements et les villes présentant le plus grand risque de fissures dans les maisons. Marc Stéfanon, responsable des produits climatiques et environnementaux chez namR, explique que l’étude a porté sur « les sols, leur artificialisation, les bâtiments, la végétation, etc. pour fournir une cartographie la plus fine possible de ce risque en France en se focalisant sur les maisons, dont les fondations sont bien moindres qu’en logement collectif ».

Les cinq départements les plus exposés aux fissures liées à la sécheresse sont :

  1. Le Tarn-et-Garonne
  2. L’Essonne
  3. La Seine-et-Marne
  4. Les Yvelines
  5. Le Val-d’Oise

Si vous habitez dans l’un de ces départements, il est donc particulièrement important de surveiller l’apparition de fissures dans votre maison et de prendre des mesures pour renforcer sa structure si nécessaire. En outre, n’hésitez pas à consulter régulièrement les informations et conseils diffusés par les autorités locales et les organismes spécialisés pour vous tenir informé des évolutions du risque et des solutions à mettre en œuvre pour protéger votre habitation.

Photo of author

A propos de l'auteur

Bonjour, je m'appelle Paul et j'ai 42 ans. Je suis passionné par la transformation des concepts en réalité. Ma passion pour le bricolage m'a amené à utiliser ma créativité pour trouver de nouvelles solutions et repousser les limites du possible. Dites-moi votre idée et je la réaliserai!