hivernage piscine

Hivernage de piscine : quand et comment le préparer pour un été sans souci ?

Pour les chanceux possédant une piscine, il est temps de penser à l’hivernage. Cette étape cruciale permet de préserver votre bassin et votre matériel des aléas climatiques. Mais comment et à quel moment faut-il procéder ? Suivez-moi, je vous explique tout !

Quand envisager l’hivernage de votre piscine ?

Comme nous le disions précédemment, l’hivernage doit être réalisé lorsque la température de l’eau descend en dessous de 12°C et que les températures extérieures descendent en dessous de 10°C. Ces conditions sont propices à la prolifération des algues et autres micro-organismes nuisibles pour votre piscine. En agissant au bon moment, vous préservez la qualité de l’eau et évitez les mauvaises surprises au printemps.

Les deux types d’hivernage : passif et actif

Il existe deux méthodes d’hivernage pour votre piscine : l’hivernage passif et l’hivernage actif. Chacune d’elles présente des avantages et des inconvénients, et leur choix dépendra principalement de votre situation géographique et du type de piscine dont vous disposez.

L’hivernage passif

L’hivernage passif est recommandé pour les piscines extérieures exposées aux rigueurs de l’hiver, notamment les bassins situés dans des régions où le gel est fréquent. Il consiste à mettre complètement hors service la piscine et les équipements afin de préserver le matériel des intempéries et du gel.

L’hivernage actif

L’hivernage actif est plus adapté aux piscines situées dans des régions aux hivers plus doux ou équipées de systèmes de chauffage électrique. Il s’agit de maintenir la piscine en fonctionnement pendant l’hiver, mais avec une filtration réduite et un traitement d’eau adapté. Cette méthode permet de limiter les risques de prolifération des algues et de préserver la qualité de l’eau.

Les étapes pour un hivernage réussi

Pour bien préparer sa piscine pour l’hiver, il est nécessaire de suivre plusieurs étapes :

  1. Nettoyage de la piscine : Avant toute chose, il est important de nettoyer soigneusement votre bassin. Brossez les parois, passez l’aspirateur et retirez toutes les feuilles et autres débris qui pourraient s’y être accumulés.
  2. Baisser le niveau de l’eau : Pour éviter que la pression de l’eau ne provoque des dégâts sur les parois, il est recommandé de baisser légèrement le niveau de l’eau, en général jusqu’à la moitié des skimmers.
  3. Purge et vidange du système : Pour protéger votre matériel des dommages causés par le gel, il est essentiel de purger et de vidanger les canalisations, les pompes et les filtres.
  4. Traitement d’hivernage : Afin de prévenir la prolifération des algues et autres micro-organismes, il est indispensable de réaliser un traitement d’hivernage spécifique. Ce dernier doit être adapté au type de piscine et à la méthode d’hivernage choisie.
  5. Protection du matériel : Pensez à démonter et ranger les accessoires tels que les échelles, plongeoirs et autres éléments amovibles. Il est également recommandé de protéger les équipements fixes (pompes, filtres…) avec des bâches ou des housses adaptées.
  6. Couverture de la piscine avec une bâche d’hivernage : Pour préserver la qualité de l’eau et éviter les débris, il est essentiel de couvrir votre bassin avec une bâche d’hivernage. Cette dernière permettra également de limiter les risques d’accidents et d’assurer une meilleure sécurité pour votre piscine.

Un hiver serein pour votre piscine

En suivant ces étapes, vous vous assurez un hivernage efficace et sécurisé pour votre piscine. Il ne vous restera plus qu’à profiter pleinement des plaisirs de la baignade lors de la réouverture de votre bassin au printemps. N’oubliez pas que la réussite de cette étape dépend en grande partie de la qualité du matériel utilisé et du respect des consignes d’entretien. Alors, chers amis pisciniers, prenez soin de votre bassin et passez un bel hiver !

Photo of author

A propos de l'auteur

Bonjour, je m'appelle Eugène et j'ai 67 ans. Je suis un jardinier passionné et bricoleur, dévoué à mon potager où je cultive divers légumes avec soin. Attaché à la terre, j'allie mes compétences en bricolage pour enrichir mon jardin, le rendant productif et accueillant. Chaque plante a sa propre histoire et invite à la contemplation de la nature.