chauffe eau

Coupures de chauffe-eau : 4 millions de clients Linky concernés, êtes-vous l’un d’eux?

Un chauffe-eau intelligent pour éviter les coupures ?

C’est ce que 4 millions de clients Linky vont devoir apprendre à gérer, du fait d’une mesure prise par le ministère de la transition énergétique. Quelles sont les raisons de cette décision et comment elle va impacter notre quotidien ?

La désactivation des chauffe-eau : une mesure pour l’équilibre du réseau électrique

Les gestionnaires de réseaux publics d’électricité, principalement Enedis, ont reçu l’autorisation de supprimer l’enclenchement automatique des chauffe-eau entre 11h et 15h30 en hiver. Cette mesure concerne 4,2 millions de personnes équipées d’un compteur Linky sur les 15 millions ayant souscrit un abonnement électrique à tarif heures pleines/heures creuses.

Pourquoi cette décision ?

L’objectif principal de cette mesure est de faciliter la gestion de l’équilibre entre l’offre et la demande sur le réseau électrique français. En effet, la consommation d’électricité est plus importante en hiver, notamment en raison du chauffage électrique. Cette désactivation permet donc d’anticiper d’éventuelles pénuries d’électricité et d’éviter des coupures de courant.

Lire aussi :  Facture d'électricité en août : préparez-vous à une explosion des prix !

Les clients informés en temps et en heure

Les fournisseurs d’électricité doivent informer les clients concernés au moins 15 jours avant l’application de cette désactivation. Celle-ci débutera entre le 4 novembre et le 1er décembre 2023 pour se terminer, au plus tôt, le 9 mars 2024 et au plus tard, le 1er avril 2024.

Les conséquences pour les clients Linky

Une adaptation nécessaire

Cette mesure représente un changement majeur pour les clients Linky concernés. En effet, il va falloir adapter leurs habitudes de consommation d’eau chaude en fonction de cette désactivation. Il sera notamment important de bien gérer l’utilisation du chauffe-eau en matinée et en soirée, pour éviter de se retrouver à court d’eau chaude durant la période de désactivation.

Des économies potentielles

Malgré les désagréments que cette mesure peut engendrer, elle peut également permettre de réaliser des économies sur la facture d’électricité. En effet, en adaptant leur consommation d’eau chaude, les clients Linky peuvent profiter des tarifs heures creuses pour chauffer leur eau et ainsi réduire leur dépense énergétique.

Lire aussi :  Installer une borne de recharge électrique chez soi : nos conseils

Un enjeu environnemental

Au-delà de l’aspect financier, cette mesure présente également un enjeu environnemental. En effet, en limitant la consommation d’électricité lors des pics de demande, on contribue à réduire la production d’énergie issue de sources non renouvelables, souvent utilisées pour pallier les fluctuations de la demande. Ainsi, cette mesure participe à la transition énergétique et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Un avenir sous le signe de l’adaptation

La désactivation des chauffe-eau entre 11h et 15h30 en hiver pour les clients Linky représente un défi d’adaptation pour les consommateurs. Si elle peut engendrer des désagréments, elle offre également la possibilité de réaliser des économies et participe à un enjeu environnemental majeur. Face à cette mesure, il est essentiel de bien gérer sa consommation d’eau chaude et de s’adapter pour tirer le meilleur parti de cette nouvelle contrainte.

Photo of author

A propos de l'auteur

Bonjour, je m'appelle Elsa et j'ai 30 ans. Passionnée par le bricolage et la décoration, je me spécialise dans le home-staging, donnant style, confort et personnalité aux espaces. Alliant créativité et pragmatisme, je transforme chaque espace en un équilibre harmonieux entre fonctionnalité et esthétique.